sign up! webstats forums guestbooks calendars
BUJUMBURA News
Page: 1 Répondre Répondre
Auteur Messages
Invité

Enregistré: -
Messages: -

09.07.2012 - 19:43: Un jeune burundais en coma depuis mi-avril | Citation Citation

Un jeune burundais, étudiant en Inde se trouve dans un état critique après avoir été tabassé par un groupe de jeunes indiens la nuit du 21 avril 2012, alors qu’il se rendait dans des cérémonies d’anniversaire de son compatriote étudiant lui aussi en Inde.

Comme le précise la Chaine NDTV, basée en Inde, Yannick Nihangaza, inscrit en première année de la faculté des Sciences informatiques (B Sc. Computers) à Lovely Professional University a été tabassé, et a reçu des coups de pierres jusqu’à perdre connaissance.

Depuis cette date du 21 avril 2012, Yannick Nihangaza est inconscient, mais un groupe de quatre médecins indiens a confirmé, la semaine dernière avoir maîtrisé son hémorragie et avait demandé son transfert vers un autre hôpital pour des soins intensifs, selon l’India Today, un journal indien en ligne.

Une assistance aurait été promise par le Gouvernement de Punjab,grâce aux appels au soutien des médecins, des amis et des épris de la justice et surtout à la lettre du père de l’enfant au Gouvernement de Punjab, un état dans lequel le crime a été commis,.

Le Gouvernement de Punjab avait garanti au père de la victime que justice sera faite. Consécutivement à cette promesse, quatre des huit présumés agresseurs viennent d’être arrêtés ; parmi lesquels, un fils d’un haut cadre de la police et qui avait reçu une protection de sa famille depuis près de deux mois et qui a été identifié grâce à son téléphone mobile. En effet, la police avait identifié sa voix près du lieu de ce crime à caractère racial, selon des commentaires indiens sur les outils sociaux.

La Police cependant rejette cette hypothèse liée au racisme, sans pour autant convaincre l’opinion. Elle reconnaît pourtant que le burundais avait été agressé par des gens qui sont de la famille aisée et qu’ils n’étaient pas des bandits.

Le dernier à être arrêté dans cette affaire est un fils d’un grand banquier, qui a été appréhendé ce lundi, tandis que le fils de l’officier de police s’est rendu à la police lui-même ce dimanche, deux mois après le forfait en toute protection familiale. Quatre ou cinq présumés sont toujours recherchés par la police, et les médias indiens pour le moment s’activent beaucoup pour aider à traquer ces malfaiteurs selon Rediff News, un autre média indien en ligne.

Des amis se sont mis ensemble pour collecter des aides pour ce jeune burundais en coma. En Inde, les médias semblent suivre de près cette situation, à tel enseigne que même le quatrième des présumés vient d’être arrêté grâce aux alertes médiatiques qui avaient annoncé tôt ce matin que le présumé avait obtenu un visa pour l’Australie et qu’il allait quitter le pays ce lundi.

Par : Désiré Nimubona , http://www.isanganiro.org
Monday 9 July 2012 à 18 : 33 : 44

 
-
Page: 1 Répondre Répondre
Raccourci:
Get free forums, guestbooks, calendars, shorturls and web statistics at motigo.
Site Information